Sous le voile.

Publié le par Lila

Il n'est pas rare lors de mes séances de médiumnité qu'un enfant défunt (que sa mort soit récente ou non) se manifeste.

Exemple :

"- Vous avez deux filles et un garçon.

- Non, je n'ai que deux filles.

- Vous avez fait une fausse-couche (ou un avortement).

- Oui."

(Même chose pour un soin dès que mes mains sont au dessus de la zone de l'utérus , je sais. Le corps à une mémoire et il parle.)

La maman en question est en général abasourdie, voir gênée ou très émue. Et c'est humain ! Mais si on souhaite cacher des choses... il ne faut pas consulter un médium. D'ailleurs un sensible un tant soit peu moral n'est pas là pour juger mais pour aider.  Cette mission  lui sert à évoluer.  C'est normal que votre enfant se manifeste, vous êtes liés à lui, il vous a choisi comme parent. Il n'existe certes pas dans cette incarnation mais sur un autre plan invisible à vos yeux. Il grandit et ce dans tout les sens du terme. Il n'est pas rare qu'un enfant perdu par  fausse-couche ou avorté il y a 20 ans se présente sous les traits physiques d'un jeune homme ou d'une jeune fille. C'est lui qui choisit son apparence et elle peut-être également celle d'un enfant, d'un bébé, d'un adolescent...  au choix ! 

Il fait partie de votre famille d'âme, il a sa place à vos côtés et si vous n'avez pas eu la chance de lui donner un prénom,  faites-le. Un sentiment de culpabilité vous hante à son sujet, dites-le lui, il vous entend. Vous serez surprise d'obtenir une réponse de sa part sous la forme d'un signe. Et pourquoi pas,  si vous en ressentez le besoin le "matérialiser" sous la forme d'une statuette (ou ce qui vous parle) comme au Japon.  

Au final,  gardez à l'esprit que tout est uniquement une question d'amour et rien que cela.

Publié dans médiumnité

Commenter cet article