Le décès de mon chat.

Publié le par Lila

Il y a 4 ans que Geppeto nous a quitté, moi, ma fille et mes deux autres chats. Gepetto est mon premier chat adopté, entres- nous, c'était un coup de cœur inexplicable. Nous nous sommes instantanément reconnus. J'avais donc un attachement très profond pour lui et réciproquement.

Malheureusement à l'âge de ses huit ans les signes d'une pathologie grave ont fait leurs apparitions. Malgré un traitement médicamenteux, ses jours étaient comptés. Un mois plus tard, je comprenais en le voyant se cacher un soir (vers 23h30 ) dans un meuble qu'il se préparait à mourir.. Je me suis mise a pleurer,en le prenant dans mes bras en lui disant : " Accroches-toi je t'en pries nous allons aller à la clinique vétérinaire, ne me laisse pas, je t'aime tant ". Dans mes sanglots, je contactais les sociétés de taxi (n'étant pas véhiculée ) mais malheureusement je constatais que beaucoup de ces sociétés refusent de transporter un animal mourant même enfermé dans une cage ! Après quatre ou cinq coups de fils négatifs, je commençais à désespérer jusqu’à ce qu'une  accepte, enfin ! J'ai d'ailleurs à ce jour gardé leur coordonnées précieusement, et pris soin d'informer la clinique vétérinaire.de cette difficulté en leur laissant au passage quelques cartes de la société qui avait accepté. Attendant l'arrivée de notre chauffeur, j'étais là sur le sol de ma cuisine effondrée de chagrin tenant mon Geppeto, totalement impuissante. Je me suis mise à prier intensément, de tout mon être à dire vrai est le terme exact ! C'est à ce moment là que la lumière du néon s’intensifiait, tant que la cuisine était incroyablement lumineuse, je ressentais un froid glacial envahir la pièce. J'étais dans une chambre froide ! Ma respiration s'était transformée en vapeur. Il était clair que l'on venait chercher mon Geppeto, Comprenant cela, je redoublais de ferveur dans mes prières, à genoux suppliant de ne pas me prendre mon ami.

Le taxi arrive, mon Geppetto miaule, me faisant comprendre qu'il faut que je me résigne, il sait, il va mourir, je dois accepter de le laisser partir. Il est minuit trente quand nous arrivons à la clinique qui est déserte et silencieuse, nous sommes reçus immédiatement. La vétérinaire rase sa patte afin de lui faire une prise de sang. Sitôt après celle-ci il décédait.

Complètement sous le choc, je réglais les quelques formalités administrative puis allait m'asseoir en salle d'attente avec ma cage vide attendant que le taxi me ramène chez moi. Il était une heure du matin, un silence quasi religieux quand tout à coup résonnaient les aboiements des chiens hurlant à la mort . Un truc à vous glacer le sang, un grand moment de solitude. J'avais perdu mon meilleur ami.

Un an s'écoulait n'atténuant pas ma peine pour autant. Puis un jour, je pris connaissance d'une conférence dont le sujet m'interpellait : la communication intuitive avec les animaux. De plus, notre intervenante était passionnée et passionnante, sachant nous mettre à l'aise, son nom m'échappe. Cette femme à était un cadeau du ciel pour m'aider à faire le deuil de Geppeto. Elle nous recommandait de lire un livre " La communication perdue" de Marta Williams. J'achetais bien sûr le livre et mis en pratique l’exercice : "Parler à un animal décédé" dont bien sûr je ne peux en dévoiler le contenu dans sa totalité pour des raisons évidentes de droits d'auteur. Je dirais juste que celui-ci conseille de terminer le dialogue en demandant à l'animal défunt de faire savoir si d'une manière ou d'une autre, il nous a entendu.

Quelques jours plus tard alors que je m'apprêtais un après-midi a faire une sieste, un chat grimpe dans mon lit (ce qui est habituel) puis je sentais une patte tapoter mon épaule ce qui généralement est une demande pour venir se blottir contre moi sous la couette. Les yeux clos, je réponds favorablement à la demande en soulevant un coin de la couette. Au bout de quelques minutes d'attente, je râle trouvant le chat un peu long à se décider a venir me rejoindre. Intriguée, je décidais d'ouvrir les yeux pour constater qu'aucun chat n'est présent dans mon lit. Geppeto m'a donné le signe qu'il m'a bien entendu ! Ma peine s'est envolée ! Par la suite, j'apprendrais qu'il est heureux là où il se trouve. Dorénavant, je pensais à lui, à nos moments passaient ensemble, avec joie.

Souvent aux cours de mes consultations divers animaux viennent faire un coucou à leurs maîtres(tresses), je sais qu'ils les accueilleront une fois passer de l'autre côté. Si bien sûr, on a était bons avec eux, Ils incarnent a eux-seuls l'exemple même de l'Amour inconditionnel. Et je remercie l'Univers qui a créé ces êtres si précieux.

Le décès de mon chat.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mel 06/07/2018 03:48

Bonsoir à tous ,
Je suis inconsolable..
Il y a un an je perdais mon chat chéri ( 6 ans )qui est mort après avoir convulsé à mes pieds .6 mois avant de mourir il a eu un accident aucours duquel il a eu un pneumothorax et une patte arrière démise .Il est resté 3 jours aux urgences puis Il a subit une opération pour sa patte . 3 semaines difficiles pour lui comme pour moi ou il a perdu du poids et puis au bout du compte il s’est rétabli et courait de nouveau après les souris ...
3 mois après sa mort , un petit chat miaule dans ma rue , je le récupère et l’amène le lendemain à ADA pour savoir s’il avait une puce ou fait l’objet d’un signalement .
On me dit que non et que je suis obligée de l’amener à la SPA car ils ne sont pas en mesure de le prendre .
Ce petit chat qui était en faite une chatte est restée avec moi et je l’ai adoptée . Cette petite minette qui m’a aidée à traverser cette douloureuse période est morte avant hier probablement a cause d’une voiture . Je l’ai récupéré chez une voisine qui l’avait mise à la poubelle. Je suis traumatisée , j’ai ouvert un sac poubelle et j’ai vu ma petite chatte morte dedans . Mon père l’a enterré à côté de mon chat dans le jardin , je planterai des fleurs quand j’en aurai le courage.
Je suis dévastée d’avoir perdu deux animaux en si peu de temps et de pleurer chez moi parce que je sais que la plupart des gens ne comprennent pas ma douleur .
Je pense à ces deux boules de poils en les remerciant d’avoir illuminé ma vie même brièvement.

Guillaume 21/04/2018 11:35

Bonjour à vous,

Je tenais au préalable à vous faire part du joli blog que vous tenez, et si je puis me permettre vous faire preuve de beaucoup de douceur et de compassion.

J'ai moi-même perdu mon chat qui m'a adopté il y a quelques années, il était le premier chat de ma compagne, et m'a adopté comme une sorte de frère ou d'ami proche. Cela fut très dur, et j'ai pu le préserver d'une nuit de souffrance, et le plus étrange, notre vétérinaire est mort soudainement pile trois mois après crise cardiaque...

J'ai beaucoup communiqué avec lui de son vivant, je ressentais ses "émotions", et quand il est parti, il m'a "dit" de ne pas m'inquiéter, il m'a dit des choses auxquelles je ne m'attendais pas, ce fut beau, émouvant, triste, réconfortant...

Sa présence nous manque, le temps nous aide à le supporter, nous avons eu un signe de sa part pour sauver un jeune petit chaton qui est devenu notre nouveau gardien rempli d'Amour...

Je n'ose communiquer avec lui, il est parti et je respecte son départ. Je ne sais pas si cela vous arrive mais parfois je me demande à quoi cela sert d'avoir des choses si différentes des autres, de sentir ou de ressentir puisque de toute façon personnellement je ne peux rien faire sur mes proches, même si j'aime et je ressens un besoin inexpliqué d'aider, une lumière forte comme guidant mes pas, des fois je refuse ce que je dois être mais surtout ce que je dois devenir...

Vous croyez à une sorte de karma, type on fait du bien il nous arrive du mal, cela peut paraître bizarre, mais à chaque fois que j'aide quelqu'un intensément, il m'arrive exactement le pire...
Je me suis carrément demandé si finalement je n'étais pas d'une "lumière sombre".. comme si je n'acceptais pas une partie de moi... Je ne sais pas trop..

En tout cas félicitations pour le blog et pour vos beaux textes...

Je tenais également modestement à vous faire tous part, de votre force, de votre courage à surmonter l'une des pires épreuves de nos vies : la perte de nos Gardiens, de nos "Animaux" qui sont "animés" d'une plus grande chaleur que certains êtres humains...

La lumière est une magnifique communion avec l'Homme... Je compatis avec vous.. J'ai lu un livre qui parlait de l'Esprit des animaux fascinant... Je crois que nous devons beaucoup apprendre d'eux bien plus des fois que de nos propres erreurs, quand on voit parfois la "patience" ou encore leur satisfaction pour des choses simples, leur douceur...

Lila 22/04/2018 02:12

Bonjour Guillaume,

Je vous remercie pour ce merveilleux message et vous envoies également de la Lumière et de la Compassion. Votre relation avec votre chat "était" (est) vraiment empreinte d'amour cela se lit dans vos lignes. Vous avez tellement raison en disant que nous avons beaucoup à apprendre d'eux, nos gardiens.
Oui je crois au Karma. Le bien, le mal aux conséquences de nos actes, de nos paroles, de nos gestes dans cette vie-ci. Effectivement parfois il ne nous semble pas être récompensé à notre juste valeur. La valeur des beaux actes offerts ne doivent pas être regretter, il est important de les effectuer sans rien attendre en retour. Il est même des actes qui resteront uniquement connus de nous. Aussi certaines personnes qui se comportent mal ne nous paraissent pas vraiment "punis" par la suite. Alors c'est vrai que les jours ou je suis découragée et ce sentiment d'injustice m'envahit, je reprends courage en me disant que rien n'arrive sans raisons et que l'heure de la Vérité se fera de l'autre côté du voile. Du moins se sont mes croyance bien sûr et elles n'engagent que moi :)
J'essaies également de faire au mieux, d'apprendre de mes erreurs, de me pardonner.
En ce qui vous concerne en vous lisant je ne ressens pas une" Lumière sombre" comme vous vous décrivez mais une personne qui doute comme tout à chacun. C'est un sentiment humain et bien utilisé il aide à se remettre en question, à grandir.

Merci,

Lila.

Yaya 01/10/2017 23:20

Mon chat nous a quitté ce matin sur la table du vétérinaire nous laissant mes soeurs et ma mère anéanties par sa perte après 9 ans à nos côtés. Il était malade depuis 3 jours et refusait de manger, ce matin ma mère s'est levée en pleurant car il était en train de mourir. Nous sommes allés directement au vétérinaire qui nous a dit qu'il était dans le coma et que c'était ses derniers souffles.

Je ne suis pas de nature sensible, mais en 24 ans c'est bien la première fois de ma vie que je pleure autant, et pourtant je suis un homme. Il reste 4 chats à la maison mais celui-ci était le premier de la famille... Je prie pour pouvoir le revoir ou espérer qu'il entende mes mots, lui dire qu'il me manque.. je prie pour pouvoir sentir sa présence comme cela a été le cas pour vous lors de votre sieste..

Lila 02/10/2017 02:52

Je compatis sincèrement à votre peine et soyez sûr qu' il entend tout votre amour pour lui, bien au-delà des mots. . Tout cet amour ne peut rester silencieux, il est évident que vous aurez un signe.

nancy 14/07/2017 10:12

Mes chats était deux, et sont mort, quelques temps après je les vois marcher dans ma chambre et je pouvait voir à travers eux, c'était leurs esprits.
Deux chats qui sont venus me dire au revoir depuis lors de décès je suis moins triste
Je sens qu'il y a quelque chose mais quoi?

Fuego 12/10/2016 20:14

Bonsoir allan, vous savez dans la vie il arrive des choses qui tombe au mauvais moment ou qu ont a pas voulu ni que l ont maitrise ! Vous n avez rien a vous reprochez les chats debordant de plenitude et tres sensoriel sont tres sensible aux bonnes ondes et vous allan et bien ponette les avez ressenti ! Je me nourri des gens comme vous de part leurs experiences leurs doutes qui creuse encore plus cette absence ce vide ce chagrin cet amour irremplacable! J ai egalement mon temperament mes sources d humeur et mes failles, je suis egalement dans la souffrance de la disparition du mien , il y a le vide l absence cette communion en osmose qui m aneanti et je n ai aucune solution sur mes regrets sur mes absences sur plein de choses qui me travaille aussi mais sache allan que pounette a vecu ses plus beaux instants de bonheur a vos coter ! Si vous sembliez absent elle etai la pleine d admiration envers vous et heureuse de vous avoir trouver vous par son propre choix et sa volonte a elle.la perte simultane de vos 2 chats ainsi que le 3 eme ne pouvait pas vous incitez a etre preparer a pounette , le mien aussi adorer ronronner et s etirer sur mes chaussons et me fixer de longues minutes j avai meme du mal a me concentrer sur ma play4 lol mais dite vous que l expression non demonstrative envers elle sait formule peut etre sur le tard mais pendant son existence avec vous elle a ete pleinement devouee et heureuse avec vous! Vous avez eu cette chance formidable de l avoir connu et aimee d un amour que vous ne soupsonner pas mais qu elle avait bien ressenti et qui aujourd hui nait en vous de plus en plus fort! J eqpere que mon temoignage vous reconfortera autant que moi ca m a apaise.. Cordialement fuego.