L'intermédiaire.

Publié le par Lila

L'intermédiaire.

J'ai souvent vécu au cours de ces dernières années des péripéties accompagnée de deux acolytes, ils sont un peu mes ghostbuster (rires). Nous sommes surtout très complémentaires puisque eux assurent la partie technique, mesurant avec des appareils adaptés, spécialistes en divers domaine : litothérapie, etc... D'ailleurs, j'invite JM et choraline à raconter et m'envoyer quelques anecdotes que je me ferais un plaisir de publier. :) Donc un jour JM me téléphonne car son fils a besoin d'un soin énergétique (oui, je pratique cela aussi mais je ne m'étalerai pas sur le sujet dans cet article, je vous en parlerait une autre fois, il faut bien en garder un peu ;) , bien sûr je suis d'accord et me rend chez eux.

Son fils et moi papotons un peu avant la séance, il me dit être vraiment très fatigué depuis un mois, il s’inquiéte terriblement sur son état de santé. D'ailleurs il a fait plusieurs examens qui n'ont rien détecté. Pourtant la fatigue persiste.

Je me mets à l'oeuvre, les mains au dessus de son corps, je détecte effectivement une baisse d'énergie flagrante, j'y remédies. Alors que je suis concentrée à ma tâche, un homme (défunt) me parle et se présente "Je suis le papa de sa femme, je me suis suicidé, il y a une vingtaine d'années, ma fille me pleure encore, elle a besoin de votre aide pour faire son deuil. Seul, je n'y arrive pas et cela me rend très malheureux."

Là, je comprends pourquoi le mari à totalement les batteries à plat, il est un sensible qui s'ignore et a absorbé à son insu beaucoup de tristesse environnante ! Je lui rapporte ma conversation avec son "beau-père", il me confirme les faits et me promet d'en parler à sa femme. Il est soulagé de ne pas être malade !

Une quinzaine de jours plus tard je rencontre sa femme qui est effectivement dans le chagrin le plus total au sujet de son père. Celui-ci pourra enfin dialoguer avec sa fille qui pleurera a chaude larmes. Je garderais l'entretien confidentiel. Cela durera une heure environ, je partage avec eux cette émotion intense. Un abcès vient de se percer, je sais en l'a quittant que tout va allait mieux pour elle et son père.

Mon ami JM me confirmera qu'il reverra sa belle fille au cours d'un repas dominical une quinzaine de jours après mon passage et qu'elle était rayonnante comme il ne l'avait jamais vu.

Et si l'on m'a remercié pour avoir apporté une aide salvatrice j'aime a rappeler que ce n'est pas moi qu'il faut remercier car je ne suis qu'un instrument, je remercies également d'avoir pu vivre une si touchante expérience qui m'aide à grandir par ces instants de grâces. La médiumnité, il y a les inconvénients qui sont parfois décourageants et il y a ces expériences qui vous recharge d'espoir tant l'Amour est présent.

L'intermédiaire.

Commenter cet article